lundi 20 octobre 2008

Il y a des jours

Il y a des jours où on aimerait bien avoir râté son réveil. Il y a des jours où on voudrait bien oublier ses clés pour devoir revenir et perdre quelque précieuses minutes. Il y a des jours où on n'a pas forcément envie de tomber sur des flics. Ce lundi était un de ces jours.

On pourra toujours me reprocher de -tirer sur l'hôpital en tapant sur la police- mais perdre de l'argent, du temps et son moral, ça fait beaucoup pour un lundi matin.
Les flics (le et la flic pour la parité) n'ont, en Allemagne, que ça à foutre de serpenter les rues d'un village pâumé pour traquer les cyclistes délinquants (à 6h30 du mat', oui parce que sinon c'est pas drôle).

J'avoue ne pas être éclairé à vélo comme un sapin de noël, déjà, parce que ce n'est pas la saison et de plus, parce qu'avec mon flegme bien français j'essaie d'outrepasser les règles (et il y en a ici!). Alors, oui, je savais que la Polizei était chiante avec l'éclairage mais bon... maintenant c'est vérifié!

C'est donc, de très bon matin, éclairé "qu'à" l'avant, excusez du peu, et roulant sur des routes désertes et éclairées, elles, que je me suis fait arrêté.

Le flic, qui se prenait sans doute pour une lumière, m'a donné un ordre : "Vous allez au boulot soit à pied soit vous attendez que le jour se lève". Dans une autre vie, j'aurais répondu que c'était du gros délire et j'aurais pouffé de rire, mais là non, je me suis bien vite ravisé. J'ai fait semblant de ne pas comprendre, pour le faire répéter ; peut être allait-il se rendre compte de son propos loufoque et peu clairvoyant. Mais non, c'est lui qui donnait les ordres, même débiles, il les donnait.

Je sais bien que tout dépend, qu'on peut tomber sur un flic sympa, pas trop con, compréhensif... le mien il avait tout... le contraire...et il jouïssait en manipulant son gros pouvoir, le bougre.

Le délinquant s'en est donc allé à pied, une amende en poche, direction le train pour arriver à bon port à une heure raisonnable.
Le pire, c'est que le délinquant sus-cité n'est même pas en colère, un peu vexé de s'être fait chopé (après plus d'un an de pseudo-fraude c'est pas mal!) mais c'est tout. Si demain je les revois, je leur ferai un petit coucou et leur montrerai ma jôôôôôlie lampe qui fait du rouge dans les yeux, rooooh vont être content les poulets!

A bon entendeur, salut.

Nota : à tous les policiers du monde entier, merci, vous sauvez nos vies en nous prévenant de tout risque d'accident, c'est juste que chez vous la prévention est payante... c'est ça le problème ;)

3 commentaires:

MP a dit…

Discernerait-on une lueur de sarcasme dans ce récit lumineux?
Te voilà cycliste éclairé!

beebou a dit…

Alala quel bougre et cochon, avec son gros pouvoir!!!
Pas de chance, jespere que le reste de la semaine va mieux se passer et que tu as pas pris ta loupiote en devalisant un sapin de noel!
Eh, si t tjs libre ce weekend sa te dit de passer faire un tour sur laus ou lyon??

Thibaut Monfis a dit…

"Mehr Licht!"

(traduction: plus de clarté intellectuelle, plus de savoir, de vérité)( parole de Goethe)

Donnerwetter! (parole de Thibaut)