samedi 7 novembre 2009

La trilogie Millénium: noir c'est noir.


Mais il y a quand même de l'espoir.
Ca fait longtemps que je n'ai pas écrit de critique de livre. Avec ce billet, je répare ce manquement.
La saga Millénium de Stieg Larsson, tout le monde connait. Ou bien, cher lecteur, tu as vécu dans un sous-marin pendant 1 an, à la limite chacun son truc, ça peut être marrant.
A vrai dire, j'ai envie de parler de la saga, c'est à dire 3 tomes, alors qu'en toute honnêteté, je n'en ai lu que 2. Oh le vilain Piou-piou, comment ose-t-il juger une œuvre s'il n'en a pas démêlé tous les mystères.

Eh bien justement, c'est en finissant le deuxième tome que me vient l'envie... de ne pas continuer. C'est pour cette raison que je veux émettre une critique, là maintenant, entre le fromage et le dessert, oui je suis comme ça.

A la lecture du premier livre, je trouvais vraiment l'intrigue intéressante, le caractère des personnages était très développé et on changeait un peu des codes classiques du genre avec des anti-héros torturés, faillibles et aux faiblesses nombreuses.
Au chapitre des défauts, je pourrais parler de la publicité omniprésente. Quel est l'intérêt d'écrire "Lisbeth Salander ouvrit son Apple Powerbook G4 avec disque dur Hitachi et mis sa machine à café Nespresso en route"? Je n'exagère presque pas! Avant d'être écrivain, Stieg Larsson fût sans doute un excellent VRP... Sincèrement, j'ai longtemps réfléchi à l'utilité de tant de marques dans un roman. Si je voulais jouer l'avocat du diable, je dirais que cela apporte réalisme précision et crédibilité. Bon en fait non, ce dédale de pubs est inutile et puis c'est tout!

Ce premier roman est noir, le titre de ce billet est tout à fait justifié (eh oui, la vie est bien faite!). Du sang, du sexe (pas forcément entre personnes consentantes...), de la chique et du mollard, âmes sensibles s'abstenir! Certaines scènes sont dures, voire dérangeantes, mais l'on reste dans le raisonnable et surtout, aussi choquantes soient ces scènes, elles apportent quelque chose à l'histoire.
La lecture fût donc un bon moment en somme et j'ai couru acheter le deuxième tome.
Mauvaise idée?
A dire vrai, oui.
L'histoire n'est pas passionnante, bien qu'on apprenne beaucoup sur la vie de Lisbeth. Une affaire d'état transformée en immense conspiration, qui tourne autour de la frêle personne de Lisbeth... mouais pas génial. A la limite, passe encore! Le problème c'est qu'on a l'impression que Larsson est déjà en panne d'idée...
Ah par contre du sexe, vous en aurez! Les délires lesbiens, ils nous servent à quoi sérieusement? Par moment, on se croirait dans un Houellebecq. En fait, on retrouve les mêmes écueils que dans le premier livre, mais en plus marqués. On accepte volontiers des moments, disons-le, moches avec de l'hémoglobine à tout va, mais quand c'est au service d'une bonne intrigue. Là, on s'ennuie ferme! Les derniers chapitres ont achevé le bouquin, et moi aussi ils m'ont achevé. Je déteste les fins envoyées au lance-pierre, en donnant artificiellement envie au lecteur de lire la suite. Monsieur l'éditeur, grrrrrrr!

Ah oui d'ailleurs, petite question à tous les lecteurs de Stieg Larsson, la fin du tome 2, vous aimez?
Attention SPOIL!!!!!! Avec une balle dans la tête et enterrée vivante, Lisbeth arrive a s'en sortir... j'ai le droit de trouver ça naze?

Mes amitiés, bande de lecteurs!

6 commentaires:

Anonyme a dit…

Je suis d'accord pour l'omniprésence de détail dont on pourrait se passer ; le fameux Apple Powerbook G4 ^^
C'est quand même un peu lourd à la fin, mais je penche vers ta remarque "avocat du diable" comme quoi cela apporte du réalisme à l'histoire (même si l'auteur en abuse un peu ^^).

C'est vrai qu'il aurait fallu, dans ton cas, s'arrêter au premier tome ; la fin était parfaite. Tu serais resté sur une superbe impression de l'auteur !

La théorie du complot des deux derniers tomes ne t'a pas séduite ?

Peut être que dans le contexte d'un lecteur suédois, le roman de Stieg Larsson est il plus séduisant ? Les histoires de complot, conspiration, secrets ect au sein de notre propre pays nous intéressent d'autant plus. Même lorsqu'il s'agit de fiction. A voir.

En tout cas, j'ai personnellement adoré cette trilogie. Ce fut de bons moments de lecture ^^

Flo

Marckontheweb a dit…

J'ai tout de suite remarqué le volume un en librairie à cause de l'image de "Mercredi Addams".

Pas le courage de me taper le bouquin, ni de le payer pour d'ailleurs ^^

Et si tu dis que c'est pas génial (à partir du deuxième volume), ça fait trois onnes raisons de continuer comme ça :)

Matthieu Piou-piou a dit…

@Flo: en écrivant, je me disais, "tiens je connaitrais bien l'avis d'un ancien coloc^^".
C'est bien vrai, le premier tome est excellent. Franchement, le niveau baisse carrément entre le 1 et le 2, non?
Oui, sans doute, les complots de Millenium parlent sûrement plus aux suédois.

Tu n'as pas répondu à ma question du billet. La fin du tome 2, tu en penses quoi, sincèrement?

En tout cas, je n'ai pas acheté le 3, je suis passé à Steinbeck :)

@Marck: à vot' service! mais il vaut mieux se faire sa propre opinion, Flo en est le meilleur exemple.

Neloo a dit…

J'étais passée outre cette saga tonitruante, et je crois qu'au final, j'ai bien fait.

Ce genre de roman n'est déjà pas mon fort, mais là tu as enterré vivantes (mwah ah ah) toutes envies de me plonger dans cette saga dont tout le monde parle !

Merci, Matt, tu m'as évité un mauvais achat ;)

Anonyme a dit…

La fin du tome 2 est "un peu" tirée par les cheveux je l'avoue. Même si je trouve que l'auteur a rendu la situation plutôt crédible ; je parle du fait que Lisbeth est une "dure à cuire". Mais je doute de la plausibilité ; faut quand même le faire, après s'être pris une balle dans la tête et se faire enterrer vivante, de se réveiller, se sortir de terre et s'en sortir sans séquelles !

L'auteur voulait nous montrer la ténacité incroyable de son personnage et, en même temps créer un suspense de folie pour le tome suivant.

J'ai trouvé cela bien fait, et cela m'a donné envie de lire le troisième tome de cette trilogie.

C'est vrai que le niveau baisse beaucoup entre le un et le deux. Le premier tome reste quand même le meilleur des trois ^^

Flo

Matthieu Piou-piou a dit…

@flo, c'est surtout quand il est écrit que Lisbeth touche sa plaie et sent son cerveau du bout des doigts, que je me suis dit "oui non mais non, là, Larsson se fout de nous"...
j'aurais dû m'arrêter au premier tome c'est clair, il était cool.