lundi 10 novembre 2008

Le jeune, un animal comme les autres.

Tous les chemins mènent à Rome dit-on, et pourquoi pas à Lyon, ville renommée pour sa fameuse cuisine, cuisine aux aRomes de fête.
C'est, partant de ce constat, que le jeune, après s'être pris des G à Europapark a passé son week-end à Lyon et sa Gastronomie avec un grand G.

On ne le dira jamais assez, un jeune à Lyon est un jeune heureux. Car oui, il est comme ça le jeune, il a besoin de retrouver son passé et ses amis de-toujours-pendant-3-ans. Le lecteur de tout âge s'offusquera, remarquant avec justesse que 3 ans, c'est pas beaucoup. Sans doute, mais dans l'esprit du jeune, 3 ans, ça compte (rare sont d'ailleurs les jeunes qui comptent au-delà).
Douces années retrouvées (douces, car le jeune a oublié tous les mauvais souvenirs, ceci en grande partie dû à la mémoire courte du jeune), 3 jours pour mélanger 3 années, le compte est bon.

C'est déjà une habitude, photos et vidéos accompagnent ce récit. Plus que des souvenirs, elles constituent des morceaux de vie et, moins poétique, un bon moyen de se rappeler toute la daube que peut dire et faire le jeune version CH3-CH2-OH (indice pour toi lecteur : y'a du H, y'a du O mais c'est pas de l'eau.. j'ai quand même cherché sur wiki pour resortir la formule... c'te honte, en même temps, ça remonte à plus de 3 ans...mais oui suis-je bête, c'est normal, je suis un jeune).

Ces photos, tant attendues par le monde et sa banlieue, s'ouvrent à toi, lecteur de tout bord et de tous horizons. Pour le besoin de la cause et pour ne pas choquer les moins jeunes d'entre nous, la censure a agit (bon ok, indi est passé a travers la censure, pourtant il est trash)
Prends soin de toi et du rock'n roll comme dirait l'autre.
Sur ce, le jeune se retire dans sa calme retraite.


The place I used to live

made me feel like a tourist

I could'nt coexist

with the cold and suspicious

When the last remaining light

was starting to filter

It seemed the perfect time to step into the future

video
La nuit des (pitites) Lumières

video
Un coturne peut en cacher un autre

Aucun commentaire: