dimanche 1 mars 2009

Quand le soleil brille...

... on se jette à Laus'.

Lausanne, capitale Olympique, au pied du lac Léman et au bord des Alpes, à moins que ce ne soit l'inverse. Rien n'est moins sûr, nous sommes en Suisse, je vous le rappelle...

Pour le dernier jour de février, la Suisse nous a donc ouvert ses portes et par chance, le soleil n'avait rien à déclarer.
Je vais, pour une fois, être pragmatique, tu vas voir lecteur, tu vas adorer (la virgule est mon amie).

Ce que je pensais au sujet de Lausanne :

- c'est une ville
- c'est une ville suisse
- c'est une ville suisse et plate
- c'est une ville suisse plate et calme
- c'est une ville suisse plate calme avec des couteaux et des chocolats

En réalité:

- passed : ça, c'est fait
- passed : je suis trop fort
- failed : c'est à peu près l'inverse de plat... le San Francisco suisse, je vous jure!
- failed : ces suisses, ils sont pas calmes du tout, ça va pas! Ca bouge là-bas!
- not run : aucune idée, on était plus occupé à certifier l'appellation "blonde de suisse contrôlée"

Lausanne est donc à n'en pas douter, une très belle ville avec un charme particulier et une vue imprenable sur les Alpes.

Mais Lausanne, c'est beaucoup plus! Les photos ci-dessous sont comme des histoires en couleur.
J'aurais envie de les raconter, mais j'ai perdu mes feutres...











3 commentaires:

Claire a dit…

Jolies jolies, mais surtout, Lausanne, ça se visite pas qu'en 1 week-end, et quitte à venir à Lausanne, faut aussi faire un tour dans les environs, garantis avec des vues encore plus belles.

Matthieu Piou-piou a dit…

claire, tu tombes bien
on se demandait, où tu habitais justement. En tout cas, tu vis dans un super endroit.
Sinon, t'es en vacs non?

marckontheweb a dit…

J'ai eu le privilège de faire le tour de Genève gratuitement avec chauffeur/guide en prime (étant un membre de ma famille ça aide évidemment ;p).

Premier constat: en Suisse il fait froid. Je crois qu'il faisait +15 dans le sud de la France et -15 à ce moment en Suisse. Gros décalage.Brrrrrrrr...

Second constat: la vie est très chère. Oui le smic est à peu près le double du smic français, mais payer 3 fois le prix pour un magasine.... Mal au porte-feuille.

Troisième constat: Il y a beaucoup de banques ^^ et j'ai ramené une jolie montre ;)

J'aurais peut-être dû rapporter du gruyère?

Regrets.