mardi 26 mai 2009

La sympathique homéopathie


L'homéopathie en question. Ces bibilles de sucre, vous y croyez vous?

Ce sujet n'est pas d'actualité, je sais.
Pourtant je me permets de le déterrer, après avoir eu un délicieux échange d'idées piquantes et riches en goût, sur un forum "d'outre-thomb" (houla, personne ne va la piger celle-là... note pour moi-même: arrêter de faire des allusions pourries ou arrêter de fumer mes rideaux, ou les deux).

Plus sérieusement, l'homéopathie fait débat car il s'en vend par kilo chaque année et cette médecine douce est très souvent prescrite par les généralistes. Pour rappel, ces médicaments contiennent -pour une maladie donnée- une dose infinitésimale de substance voisine, responsable du même symptôme: c'est le principe de similitude.

A ce jour, aucune étude ne prouve l'efficacité de cette médication. Pour autant, aucune ne la réfute (ou ces dernières sont masquées... vous avez dit psychose?^^). A côté de l'effet disons "scientifique" qui est discutable, l'effet placebo entre en jeu et a des résultats connus. Certains paramètres sont a mentionner: confiance médecin-patient, envie de guérir, persuasion de fournir à son corps LE médicament.
Je sais, cher homéo-lecteur, "l'envie de guérir", cela peut paraître débile. Cependant, ne sous-estime pas la puissance du corps humain (jusqu'à une certaine gravité de la maladie). Ne me fais pas écrire ce que je n'ai pas écrit, l'homéopathie et/ou le placebo n'aura aucun effet, pour ton doigt que tu viens de couper en 4 morceaux en essayant de peler une patate... pis si t'es pas doué, c'est pas ma faute ;)

Tout ça pour dire que le corps est bien fait, exactement comme quand le cerveau du sportif sécrète des endomorphines pour apaiser la douleur musculaire liée à l'effort et lui apporter euphorie et bien-être. En tant que marathonien, je peux le certifier, ce métabolisme est très utile, voire vital pour encaisser ces efforts longs.

Après tout, pourquoi avons-nous ce large panel de produits homéopathiques? Dans notre jungle économique, les laboratoires B. (chut chut pas de marque!) tirent leur épingle du jeu, en vendant ces médocs et en ventant leurs mérites. Jusqu'à dire que tout ceci n'est qu'une grosse fumisterie et que le consommateur est encore pris pour un imbécile, il n'y a qu'un pas.

Ce pas, je n'oserai pas le faire. Je reste là, sceptique et mesuré, critique et avisé.

Et toi Dr. Lecteur?

5 commentaires:

Marckontheweb a dit…

Jeu de mots final très bien trouvé :)

Je ne critique pas l'efficacité de tel ou tel médecine, mais tu soulignes des points importants: la confiance médecin-patient, l'effet placebo...

Les traitements homéopathique me semblent plus accessibles que les traitements classiques et quiconque possèdant un livre traitant du sujet peut facilement se prendre au jeu de la "pratique illégale de la médecine" comme j'aime le qualifier.

Puisque le traitement est si faiblement dosé, le risque encouru est d'autant plus réduit et pourtant, l'effet psychologique a également son rôle à jouer, autant du côté patient que médecin (illégal).

Il ne faut pas oublier que de ne pas y croire ne fait pas fonctionner le traitement. On se demande alors comment guérira le malade inconscient.

J'ai autour de moi des gens qui y croient et ne jurent que par cette médecine douce, critiquant la prise d'antibiotiques et accusant la médecine moderne de tous les malheurs de leur vie de malade.

Je pense effectivement que cette médication fonctionne, mais comme traitement de fond et ne peut que servir de soutien à la médecine dans la plupart des cas. Mais ça ne peut pas faire de mal tant qu'on y voit pas une solution miracle.

Matthieu Piou-piou a dit…

héhé merci ;)

Je suis d'accord avec toi, ca ne peut pas faire de mal, j'en ai déjà pris une fois ou deux et je n'ai pas eu besoin d'antibio. A vrai dire, je ne prends jamais de médoc à part pour des blessures ou grosses maladies vilaines^^

Le seul hic dans cette histoire, selon moi, c'est le décalage entre le marketing et les vertus propres de cette médecine. On a vachement tendance à nous vendre ca comme des "VRAIS" médocs.

Tu me diras "ouais mais c'est tout le temps comme ca".

C'est là que je te répondrai: "ben ouais, je sais et sans trop faire d'amalgame, c'est la raison pour laquelle notre monde et son modèle économique me les casse sévère..."

la fille du train :-) a dit…

article très intéressant!!!

je suis un peu (disons même beaucoup voire très) à la bourre par rapport à la date à laquelle tu as mis en ligne ce post....
juste dire mon avis sur ce sujet car je suis depuis ma "tendre enfance" suivie par un médecin homéopathe et ai donc eu souvent recours à cette médication!!!

je suis tout à fait d'accord sur le fait que cette médecine peut laisser des doutes dans l'esprit des gens par rapport à son éventuel côté placebo, mais il est aussi vrai qu'il vaut mieux prendre de l'homéopathie plutôt que toutes ces "saloperies" d'antibiotiques
(N.B : je parle des antibio dans le sens où je trouve débile, désolée du vocabulaire employé, de fournir des antibio à un patient qui se plein de douleurs à la gorge, qui a donc une angine. je dis ca car la majorité des angines sont virales et les antibiotiques ne servent donc de ce cas absolument à rien , si ce n'est qu'à augmenter la probabilité que notre corps s'habitue à ces antibio et que ces derniers n'aient alors par la suite plus aucun effet. mais surtout que la prise abusive d'antibio ( merci chers médecins!!!) fait augmenter le taux de résistance des bactéries contre ces antibiotiques trop souvent prescrits..... fin du N.B.)
de ce fait je pense qu'il vaut mieux prendre de l'homéopathie que des antibio.

je reste d'accord avec toi cependant sur l'effet placebo de l'homéopathie qui peut résulter du simple effet de vouloir guérir et voudrais ajouter que cette méthode ne marche pas pour tout le monde, alors "y croire ou pas"???!!!???
il est aussi vrai que cette médecine douce voit ces mérites trop largements vantés et
n'aide pas la population à faire la part des choses, trop de livres sur cette médication étant vendus et accessibles à tous....

je crois avoir diriger un peu ma réponse vers un autre sujet que le tien, mais j'éprouvais le besoin d'en faire part à une persone qui s'intéresse réellement à ce sujet...j'espère qu'il n'est pas trop dur de comprendre ce que j'ai voulu dire...
sur ce bone journée, bizOoO et bonne réflexion

Matthieu Piou-piou a dit…

moi j'aime bien les commentateurs de "matt attaque", car je suis toujours d'accord avec eux!

@LamadameDuTrain:

"il vaut mieux prendre de l'homéopathie plutôt que toutes ces "saloperies" d'antibiotiques"
>> sur le fond, tu as raison (et l'exemple de l'angine est judicieux) mais tu dois admettre qu'on ne peut pas guérir d'une grosse maladie avec de l'homéopathie.
Je serai toujours le premier à dire que mon corps doit se démerder tout seul quand je suis blessé ou malade, mais je n'affirmerai jamais que les antibiotiques sont à proscrire.
Comme toujours, il faut réfléchir, ne pas aller chez le toubib pour un oui ou pour un non et être mesuré, que ce soit pour la médication ou pour toutes les choses de la vie!

"...alors "y croire ou pas"???!!!???"
>> mais oui il faut y croire!!! l'effet placebo marche et l'homéopathie est importante dans la paysage de la médecine (je rejoins Marck sur son idée de "traitement de fond").

Mais ce qui m'énerve VRAIMENT, c'est le pouvoir des industriels qui pourraient vendre n'importe quoi et faire "avaler", c'est le cas de le dire, aux gens n'importe quoi, si tant est que ça rapporte du fric!
Je déteste ce putain de modèle économique qui n'incite qu'à vendre toujours plus, creusant inexorablement le fossé des inégalités et à prendre les consommateurs comme des vaches à lait.
L'homéopathie en est un parfait exemple: je me rappelle de la propagande publicitaire qui pouvait faire croire que ça marchait vraiment. "On sait pas si ça marche, mais vendons, vendons viiiiiite, on va créer un nouveau besoin dans le secteur". J'imagine déjà ces conn**** de conseillers économiques, tout excités.
Rah... quel putain de monde sérieux, ça me dégoute... Et dire que des milliers de gens meurent chaque année de maladies qui n'ont rien à voir avec un ptit rhûme, et nous, on nous vend des médocs de riches et on engraisse les Laboratoires Boiron...

L@m@d@meDutr@in le Retour a dit…

L@m@d@meDutr@in le Retour

Quel bonheur que de se rendre compte que certaines personnes pensent comme vous!!!!

ich bin total deiner Meinung Mattmatt. il est vrai qu'on ne pourra pas guérir de grosses maladies avec de l'homéopathie, comme il est vrai qu'il vaut mieux laisser son corps se démerder tout seul, pour que celui fabrique un système immunitaire des plus costaud :-) et plus le système immunitaire est riche ( à déjà combattu par lui même tous nos petits soucis de santé qui ne nécessite pas de visite chez le médecin), mois on "tombe" malade (aoua pour ne pas dire aie)...
à bas les hypocondriaques!!!!

En ce qui concerne le modèle économique que l'on doit suivre, je pense qu'il abuse de la naiveté de nous pauvres abrutis de consommateurs...(pour ceux qui se sentent visés)

Je voudrais cependant intervenir sur "Et dire que des milliers de gens meurent chaque année de maladies qui n'ont rien à voir avec un ptit rhûme, et nous, on nous vend des médocs de riches et on engraisse les Laboratoires Boiron..." ok les laboratoires s'engraissent en vendant de l'homéopathie à tout va.

Par rapport au fait que des "milliers de personnes meurent chaque année de maladies graves" il faut se rendre compte que certaines personnes (je pense surtout aux pays en voie de dévellopement ou non développé, notamment l'afrique dans le cas que je vais citer) n'ont pas forcément accès au même soins que nous en france ou en europe...ce que je veux dire par là, en prenant une simple infection de la peau, les gens pensent que celà va partir tout seul une fois qu'ils se sont apercus qu'ils avaient un petit quelque chose...par la suite, ils iront voir le "gourou" du village et si ca continue, ils iront voir les "gourou" des villages alentours.....pour enfin finir au bout de six mois dans un hôpital, avec au final qu'il ne reste plus qu'un seul choix au médecin, emputer la partie infectée.....Le manque de soins ou de disponibilité, d'accessiblité pour la population n'aide certes pas à améliorer la situation.

Ce qui est donc le plus dramatique dirais-je c'est l'inégalité des Hommes face aux soins. IL en est de mêmem aux US, si t'as pas de sous, ben pas de sécu pour toi, donc il te reste plus qu'à crever sur le trottoir....

Sur ce bonne soirée, sinon je vais finir par écrire un roman :-))