mercredi 5 août 2009

H2H Road Tour Day 11

Day 8

Ce jour marquera je crois une de nos plus belles expériences durant ce trip.
Parti de Montgomery, nous sommes arrivés à New Orleans vers 13h. Mais quelle arrivée! Après un bel orage en mâtiné, c'est un véritable déluge qui nous a accueilli en Louisiana. Avec comme paysage des quartiers marqués par l'ouragan Katrina de 2005 (maisons éventrées et abandonnées), je peux vous dire que l'ambiance n'était pas à l'allégresse... Pour info, après cette catastrophe et les inondations qui suivirent, plus de la moitié des habitants sont partis. Nous avons posé la voiture au centre, la tempête était terminée, la visite pouvait débuter.
Il me semble que c'était l'amigo David (que je salue au passage) qui m'avait dit il y a quelques mois : « New Orleans vaut à elle toute seule le détour, cette ville a une âme ». Donc en un mot comme en cent, nous avons été littéralement épanouit par ce lieu incomparable aux USA. Rustique et pittoresque, traditionnel et apaisante, cette ville n'en reste pas moins endiablé et animée d'une ferveur rare. Nous avons flâné dans le « vieux carré » (la vieille ville qui par chance a résisté à l'ouragan) toute l'après-midi, mangé créole, écouté de la musique dans la Rue Bourbon et sincèrement, on est presque resté ému et surtout captivé par cette atmosphère. Atmosphère étrange tout de même, car on ressent un peu la pauvreté et les traces de Katrina.
Après une petite bière bien rafraichissante (idéale quand la température varie entre 30 et 35°C dans la journée), nous avons été au camping prévu tout près de New Orleans.







Day 9

Après un petit réveil aquatique dans la piscine du camping (la classe hein!), nous avons pris notre chère Virginie (notre petite voiture que j'ai baptisé ainsi, qui ressemble soit dit en passant plus à une poubelle ambulante qu'à une caisse) direction Bâton Rouge, puis Lafayette pour arriver à Houston.
En bref, une « journée bagnole », teintée de petites visites, sympathiques, sans être inoubliables. D'abord Bâton Rouge, capitale de la Louisiana, pas touristique pour un sou et bien morte, au bord du Mississippi. On a été voir les quelques monuments et on s'est promené au bord du Mississippi, mais sinon, à part avoir la sensation d'être dans un endroit déserté, cette visite ne nous a pas apporté grand chose. Et puis, à signaler sinon, comme d'habitude, aux USA, une petite ville pas trop touristique, c'est quelques quartiers résidentiels et des zones commerciales immenses, avec hôtels et fast food, à se demander comment ils font pour gagner de l'argent...
Ensuite, Lafayette fut plus jolie (avec la cathédrale Saint Jean l'Evangéliste et ses quartiers typiques cajuns) mais ne méritait pas non plus de s'y arrêter un après-midi entier.
Au coucher du soleil, nous avons fini notre journée à Houston et là, je peux vous le dire, c'est la première fois de notre trip que nous avons eu vraiment mal du pays! En fait, ce n'est pas un coucher de soleil que nous avions mais un smog jaune sous une température avoisinant les 40°C. Des industries pétrochimiques à pertes de vue, s'étalant sur des dizaines de kilomètres (!), laissant la place à des zones commerciales, un paysage triste et désolant, il nous fallait trouver un hôtel! Et vite! Le lendemain, une journée très « space » nous attendait!


Day 10

On avait prévu de visiter Houston, mais vu les premières impressions de la veille et la chaleur plus qu'étouffante (107°F prévu à la mi-journée, soit plus de 40°C), nous nous sommes restreint au seul endroit qui nous attirait vraiment : le « Houston Space Center » de la NASA! Oui Madame! Ça encore, ça restera dans les annales! Après le premier bâtiment carrément destiné aux enfants avec des attractions, c'est la visite du centre spatiale qui nous a vraiment laissé pantois. Au menu, visite du parc et présentation des différentes sections, visite du centre d'entraînement avec une navette spatiale taille réelle et de différents modules (dont, désolé, j'ai oublié le nom) et last but not least, visite de la fusée saturne V, LE modèle qui a été utilisée pour les missions Apollo (17 au total) et surtout Apollo 11, le premier pas de l'Homme sur la lune!!!!! Incroyablement impressionnant, gigantesque, avec une électronique complètement dérisoire (vous vous rendez compte? Il y a 40 ans, ils ont réussi cette prouesse technologique avec des ordinateurs moins puissants que nos caltos actuelles!)
C'est la tête dans les étoiles donc, que nous avons pointé plein nord en début d'aprem en direction de Dallas, toujours au Texas, puis Ouest en direction d'Albuquerque au Nouveau Mexique. Pour finir cette journée, nous avons planté la tente au milieu de nulle part entre Dallas et Amarillo, le camping sauvage étant a priori autorisé, d'après ce qu'on nous a dit ici-bas. Nous roulons désormais au milieu d'étendues vides et vertes et la nuit a été étoilée, calme et relativement fraîche.











Day 11

Aujourd'hui, pas grand chose à raconter. Je vous écris d'un camping entre Albuquerque et Santa Fe au Nouveau Mexique, avec un super wifi! Donc pour résumer, nous avons littéralement avalé les kilomètres pour finir de traverser le Texas et joindre le Nouveau Mexique. Ce qui est remarquable, c'est le changement de décors! Finies les étendues de forêt, les arbres et l'abondance végétale, c'est un désert de plus en plus aride qui nous a accompagné aujourd'hui. La chaleur humide laisse la place au temps sec, ce qui est en fait bien plus agréable. J'aimerais bien poster quelques clichés mais je dois laisser la place à mes collègues, qui eux aussi ont le droit à leurs minutes d'internet! Nous avons succinctement visité Albuquerque, qui est une ville peu touristique et demain, nous partons pour Santa Fe, pour se retrouver à la fin de la journée à Gallup.
Encore un message pour le bon David, qui m'avait tellement conseillé avant le trip : OUI nous allons à Monument Valley!!!! Tout du moins, c'est prévu!

2 commentaires:

Marckontheweb a dit…

T'as appris à jouer le Blues ;)?

Ce qui m'inquiète les plus c'est quand vous allez arriver à San Francisco ^^ Commence déjà à peindre la caisse de couleurs psychédéliques xD (comme ça tu pourras être défoncé et ça expliquera l'intérieur poubelle lol)

ps: je dis rien de mal sur les hippies ;)

Anonyme a dit…

bien bien, TB Mateo, MV est le must pour un trip dans votre genre.